Pourquoi est ce que ça craque ?


Ostéopathie / lundi, décembre 12th, 2016

Bonjour,

Une question qui revient régulièrement : « que fait mon ostéopathe avec mon corps » ?

Voici quelques éléments de réponse cassant certaines idées reçues :

  • Non on ne fait pas craquer les « OS » : sinon on appelle ça une fracture, et cela ne correspond plus à une consultation d’ostéopathie mais à une agression et ça peut se finir en prison …
  • Tous les ostéopathes manipulent différemment : si vous avez eu  une mauvaise expérience avec un thérapeute, n’hésitez pas à consulter un autre thérapeute, il manipulera certainement différemment et pourra vous réconcilier avec ce genre de manipulations.
  • Non le bruit n’est pas un signe d’efficacité : les ostéopathes ne sont pas des musiciens et ne travaillent pas au bruit ! Certaines personnes ne jurent que par le bruit et sont déçus si ça ne craque pas… A SAVOIR : 80% des techniques ostéopathiques ne produisent pas de « crac ». La présence d’un bruit n’est pas signe d’efficacité ! Faîtes confiance à votre praticien !

Que se passe t’il à l’intérieur de mon corps ?

Evidemment, l’ostéopathe ne fait pas craquer les os mais bien les articulations.
Pour comprendre ce phénomène, je vais vous décrire brièvement une articulation dite SYNOVIALE.

Comment est fait une articulation synoviale ?

Une articulation est l’endroit où deux os vont cohabiter et comme tout bon couple, il va falloir … de la communication, des conflits, des réconciliations et un peu d’alcool… bref des éléments de jonction et des éléments de communication !  Quels sont ils :

  • La capsule articulaire : englobe l’articulation et la contient
  • Les ligaments : Empêchent l’articulation de faire n’importe quoi, la protègent et guident le mouvement final
  • Les muscles : Indispensable moteur de cette mécanique
  • Les cartilages : Surface de frottement

Voici comment fonctionne cette douce mécanique :
– Les deux extrémités osseuses sont recouvertes de cartilage.
– Cette zone est entourée d’une capsule articulaire.
– Cette capsule est renforcée par quelques ligaments et mobilisée par les muscles.

Rien de plus simple ? En fait je n’ai pas abordé plusieurs autres éléments volontairement et  toujours volontairement j’ai oublié de vous parler de ce qui nous intéresse aujourd’hui : le liquide de glissement qui se situe à l’intérieur : la synovie !

La synovie est composée de pleins de choses mais entre autre d’acide hyaluronique (qui va permettre par sa viscosité l’effet de glissement) et de gazs dissous :

  • Du gaz carbonique en petite quantité
  • Du dioxyde de carbone en grande quantité

L’étude la plus récente effectué à Alberta au Canada (a) et observant ce phénomène sur un être VIVANT à travers un IRM dynamique montre  :
– Qu’il se produit une dépression dans cette capsule articulaire
– Que cette dépression provoque le passage de l’état dissous à l’état gazeux des gaz présent et créé donc une infime bulle de gaz : c’est ce qu’on appelle la cavitation
– La dernière phase résultante du bruit est le retour à l’état « normal »
Les références de cet article et l’article en lui même sont disponible a la fin de l’article.

Est-ce que c’est dangereux de faire craquer ?

Ça n’est pas le phénomène de cavitation qui est problématique mais la manière d’y arriver : l’ostéopathie n’utilise que des techniques non-lésionnelles et non-invasives et n’est donc pas risquée quand elle est pratiquée en sécurité et après une phase ou votre ostéopathe va chercher à savoir s’il existe un risque (hernie discale aigüe, plaies, hémorragies, infections et autres … Cas de figures qui nécessiteront une redirection immédiate vers votre médecin préféré voir vers les urgences dans les cas les plus importants !).

PAR CONTRE et de manière évidente :

  • Vous faire manipuler par votre ami qui a vu le cousin de sa belle sœur par alliance faire pareil … C’est dangereux !
  • Vous auto-manipuler de manière très violente et très rapide :
    • Parce que ça craque et que ça fait du bruit
    • Parce que c’est rigolo
    • Parce que ça « soulage » (provisoirement)
    • Parce que les collègues de la salle de sport font pareil avec une petite mine bien sérieuse en faisant genre « Moi je sais ce que je fais… »

EVIDEMMENT C’EST DANGEREUX !

Quand ces techniques sont bien faite ce sont des outils formidables que l’ostéopathe peu et doit combiner avec les autres outils de son panel (voir article descriptif des différentes techniques ostéopathiques).

Sources :
a. Gregory N. Kawchuk, Jerome Fryer, Jacob L. Jaremko, Hongbo Zeng, Lindsay Rowe et Richard Thompson, « Real-Time Visualization of Joint Cavitation », PLoS ONE, vol. 10, no 4,‎ avril 2015

Consultable ici

J’espère avoir répondu à cette incroyable question qui passionne les foules, dynamise vos soirées et fait passer votre ostéo préféré pour une star à chaque diner …

A bientôt !

Jean-Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *